Comment vendre votre musique en NFTS

How to sell your music as NFTS

Pour vendre sa musique sous forme de NFT, il faut mettre en place un portefeuille de crypto-monnaies, et trouver une plateforme sur laquelle vendre. Ça semble simple au premier abord, mais dans cette jungle foisonnante qu’est le monde des crypto-monnaies, il faut apprendre à faire les bons choix.


Alors pour vous éviter des heures à digger des infos sur le net, on regroupe dans cet articles, les différentes étapes qui vous mèneront vers la monétisation de votre musique sur la blockchain.



NFTs, crypto-monnaies et blockchain


À l’heure où le système de rémunération des plateformes de streaming est fortement décrié, les créateurs de musique cherchent de nouveaux moyens de rémunération. Dans un monde pré-covid, on comptait beaucoup sur les lives, les tournées, les festivals. Mais la pandémie est passée par là, coupant à beaucoup leur principale source de revenus.

Et même si aujourd’hui, la fin de la crise est proche favorisant la reprise des lives, personne n’oubliera que ça peut s’arrêter du jour au lendemain. Alors il faut trouver d’autres solutions. Parmi les pistes possibles, le NFT est en bonne position pour apporter un plus d’ordre financier au monde de la musique.

Avant toute chose, la plupart d'entre-vous ont probablement déjà entendu parler des NFT, mais faisons en sorte de se mettre tous au même niveau :

Le NFT est l'acronyme de Non Fungible Token, en français : Jeton non fongible. Il s’agit d’une sorte de tampon d'authentification, qui vient attester de l’unicité d’un fichier digital. Comment pouvons-nous faire confiance à ce système ? Le NFT est rattaché à la blockchain, une immense base de données décentralisée, dont le système fonctionne grâce à ses utilisateurs. Elle vit donc de manière indépendante de ses créateurs. Les informations qui y transitent sont non-modifiables, c’est la technologie idéale pour les crypto-monnaies.


Créer un NFT musical


Désormais vous êtes de ceux qui savent : les NFT sont apparentés aux crypto-monnaies et à la blockchain. D’un regard extérieur, c’est un monde qui peut faire peur, c’est vrai. Surtout qu’il fait parler de lui dans les médias généralistes qu’uniquement en cas de gros crash des valeurs de crypto-monnaies. Mais pas de panique, vous n’êtes pas là pour jouer au trader en herbe, en investissant de l’argent réel en bitcoin, mais plutôt de générer de la valeur. Ce que vous risquez au pire : ne rien vendre. Donc le jeu en vaut la chandelle.

Pour créer un NFT, il va d’abord falloir vous créer un wallet, un portefeuille de crypto-monnaies. C’est essentiel pour recevoir vos paiements, car ils n’auront lieu que sous cette forme. Pour ça, on vous conseille MetaMask, qui est un des plus communs, et surtout un des plus simples. Ce qui est intéressant, c’est que comme il fédère beaucoup d’utilisateurs, vous pourrez vous connecter aux plateformes de ventes en étant connecté dessus, à la manière de Facebook Connect par exemple.

MetaMask fonctionne grâce à l’aide d’une Master Key, une phrase de 12 mots qui vous permettra de vous connecter au cas où vous perdez votre mot de passe. Faites très attention à bien l’enregistrer quelque part, de manière cachée et sécurisée. Vous avez déjà entendu parler de personnes disposant de grosses sommes en bitcoin sur des wallet auxquels ils n’ont pas accès ? Vous n’avez pas envie de vous retrouver à leur place.
Il existe plusieurs plateformes pour uploader votre musique et la mettre en vente, on vous conseille OpenSea, mais vous pouvez aussi choisir Rarible ou Nifty Gateway qui sont toutes aussi sûres et reconnues. Vous allez sur le site, vous cliquez sur le petit portefeuille en haut à droite, vous allez pouvoir connecter votre wallet MetaMask. Et le tour est joué.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton Create, et vous allez être redirigé vers l’option “créer une collection”. C’est obligatoire avant de mettre en ligne un fichier, il doit faire partir d’une collection, c’est un genre de dossier dans lequel vous pouvez upload plusieurs NFT. La collection est personnalisable, profitez en pour y faire apparaître votre identité visuelle : photo, logos, éléments graphiques.

Une fois votre collection, vous pourrez uploader vos fichiers MP3. C’est la plateforme qui s'occupe de minter vos fichiers, c'est-à-dire de les placer dans la blockchain, afin de les rendre unique. Notez quand-même que vous allez devoir vous acquitter des frais de gestion. On les gas cost et ils sont très variable, tout comme le cours des crypto-monnaies. Ils peuvent osciller entre 7 et 110$. Pour uploader votre NFTs au bon moment, aidez-vous de l’outil etherscan. D’ailleurs, il faudra acheter de l’Ether pour vous payer les gas cost. C’est très simple, via MetaMask ou même OpenSea.


Communiquer autour de ses NFTs

Créer un NFTs reste relativement simple et à la portée de tous. Sauf qu’il y a un facteur supplémentaire à prendre en compte, et pas des moindres. Pour que vos NFTs prennent de la valeur, il faut créer l’envie autour. En fait, la vente se passera comme une vente aux enchères. Les personnes qui viendront voir ce que vous faites vont pour beaucoup s’intéresser à la rentabilité de leur achat. Plus vous êtes connus, plus ils seront à même d’enchérir.

Les acheteurs sont là pour la plus value qu’ils pourraient réaliser, alors montrez leur que vous avez du potentiel. Vous n’avez pas une grande notoriété, ok. Mais vous avez une grande marge de progression. Affichez des réseaux sociaux propres, soignez votre communication, ça prouvera que vous prenez le game au sérieux, et qui sait ? Peut-être que vous êtes le Stromae de demain et donc un investissement intéressant.

Related posts

Français
Français